L’«électrosmog> est dix fois plus dense

L’«électrosmog>est devenu dix fois plus dense en vingt ans

Les pics d’exposition aux rayonnements des natels pourraient s’avérés nocifs.

Telephones portables, wi-fi, appareils electriques: la quantite de rayonnements electromagnétiques à laquelle la population est exposée quotidiennement reste inferieure aux valeurs admises en Suisse.

Elle a toutefois decuplé en vingt ans, selon une  étude presentée  par les Instituts de médecine sociale et préventive de Bâle et de Berne.

Leave a reply